The R&A - Working for Golf
Le Parcours
Edition du joueur
Voir les Règles de Golf
Aller à la Section
2.1
2.2
2.3
2.4
Explorer plus

Règle 1
Règle 3

Objet de la Règle : la Règle 2 présente les éléments de base que vous devriez connaître à propos du parcours :

  • Il y a cinq zones du parcours spécifiquement définies, et
  • Il y a plusieurs types d’éléments et de conditions spécifiquement définis, qui peuvent interférer avec votre jeu.

Il est important de connaître la zone du parcours où repose votre balle ainsi que le statut de n’importe quel élément ou condition interférant avec le jeu, car ils peuvent souvent affecter vos options pour jouer votre balle ou pour vous dégager.

2.1
Limites du parcours et hors limites

Le Golf se joue sur un parcours. Les zones qui ne sont pas sur le parcours sont hors limites.

2.2
Zones du parcours spécifiquement définies

Il y a cinq zones du parcours. La zone générale, qui comprend la totalité du parcours sauf les quatre zones du parcours particulières suivantes :

Il est important de connaître la zone du parcours où se trouve votre balle car cela a une influence sur les Règles qui s'appliquent en jouant votre balle ou en vous dégageant.

Voir Règles Complètes Pour information sur la façon de traiter une balle qui repose sur deux zones du parcours.

2.3
Objets ou conditions pouvant interférer avec votre jeu

Un dégagement gratuit (dégagement sans pénalité) peut être accordé pour :

  • Les détritus (Règle 15.1),
  • Les obstructions amovibles (Règle 15.2), et
  • Les conditions anormales du parcours, à savoir les trous d’animaux, les terrains en réparation, les obstructions inamovibles et l’eau temporaire (Règle 16.1).

Mais vous n'avez pas de dégagement gratuit des éléments de limites ou des éléments partie intégrante qui interférent avec votre jeu.

2.4
Zones de jeu interdit

Une zone de jeu interdit est une partie du parcours où vous n’êtes pas autorisé à jouer votre balle. Vous devez aussi vous dégager si la zone de jeu interdit interfère avec votre stance ou la zone de votre swing intentionnel en jouant une balle à l'extérieur de la zone de jeu interdit.

Parcours

Toute la zone de jeu à l'intérieur de la lisière des limites fixées par le Comité. La lisière des limites s'étend à la fois vers le haut au-dessus du sol et vers le bas au-dessous du sol.

Parcours

Toute la zone de jeu à l'intérieur de la lisière des limites fixées par le Comité. La lisière des limites s'étend à la fois vers le haut au-dessus du sol et vers le bas au-dessous du sol.

Hors limites

Toutes les zones situées à l'extérieur de la lisière des limites du parcours telles que définies par le Comité. Toutes les zones à l'intérieur de cette lisière sont dans les limites.

La lisière des limites du parcours s'étend à la fois au-dessus et au dessous du sol.

La lisière des limites devrait être définie par des éléments de limites ou des lignes :

  • Éléments de limites : lorsqu'elle est définie par des piquets ou une clôture, la lisière des limites est définie par la ligne entre les points côté parcours des piquets ou des poteaux de clôture au niveau du sol (à l'exclusion des renforts inclinés), et ces piquets ou poteaux de clôture sont hors limites.
  • Lorsqu'elle est définie par d'autres objets tels qu'un mur, ou lorsque le Comité souhaite traiter différemment une clôture de limites, le Comité devrait définir la lisière des limites.
  • Lignes : lorsqu'elle est définie par une ligne peinte sur le sol, la lisière des limites est le bord côté parcours de la ligne, et la ligne elle-même est hors limites.
Lorsqu'une ligne au sol définit la lisière des limites, des piquets peuvent être utilisés pour montrer où se situe la lisière des limites, mais ils n'ont pas d'autre signification. Les piquets ou lignes de limites devraient être blancs.
Zones du parcours

Les cinq zones spécifiquement définies qui constituent le parcours : (1) la zone générale, (2) la zone de départ d'où vous devez jouer en commençant le trou que vous jouez, (3) toutes les zones à pénalité, (4) tous les bunkers, et (5) le green du trou que vous jouez.

Zone générale

La zone du parcours qui comprend toutes les parties du parcours sauf les quatre autres zones spécifiquement définies : (1) la zone de départ d'où vous devez jouer en commençant le trou que vous jouez, (2) toutes les zones à pénalité, (3) tous les bunkers, et (4) le green du trou que vous jouez.

La zone générale inclut tous les emplacements de départ sur le parcours autres que la zone de départ, et tous les mauvais greens

Parcours

Toute la zone de jeu à l'intérieur de la lisière des limites fixées par le Comité. La lisière des limites s'étend à la fois vers le haut au-dessus du sol et vers le bas au-dessous du sol.

Zone de départ

La zone d'où vous devez jouer pour commencer le trou que vous jouez. La zone de départ est une zone rectangulaire d'une profondeur de deux longueurs de club où :

  • La lisière avant est définie par la ligne entre les points les plus en avant des deux marques de départ positionnées par le Comité, et•
  • Les lisières latérales sont définies par les lignes vers l'arrière à partir des points extérieurs des marques de départ.
Zone à pénalité

Une zone pour laquelle un dégagement avec une pénalité d'un coup est autorisé si votre balle vient y reposer.

Il existe deux types différents de zones à pénalité, distinguées par la couleur utilisée pour les marquer :

  • Les zones à pénalité jaunes (marquées avec des lignes jaunes ou des piquets jaunes) vous offrent deux options de dégagement (Règle 17.1d(1) and (2)).
  • Les zones à pénalité rouges (marquées avec des lignes rouges ou des piquets rouges) vous offrent une option de dégagement latéral supplémentaire (Règle 17.1d(3)), en plus des deux options utilisables pour les zones à pénalité jaunes.

Si la couleur d'une zone à pénalité n'a pas été marquée ou indiquée par le Comité, cette zone est considérée comme une zone à pénalité rouge.

La lisière d'une zone à pénalité s'étend à la fois au-dessus du sol et au-dessous du sol.

La lisière d'une zone à pénalité devrait être définie par des piquets ou des lignes :

  • Piquets : Lorsqu'elle est définie par des piquets, la lisière de la zone à pénalité est définie par la ligne entre les points les plus à l'extérieur des piquets au niveau du sol, et les piquets sont à l'intérieur de la zone à pénalité.
  • Lignes : Lorsqu'elle est définie par une ligne peinte sur le sol, la lisière de la zone à pénalité est le bord extérieur de la ligne, et la ligne elle-même est dans la zone à pénalité.
Bunker

Une zone de sable spécialement préparée, qui est souvent un creux d'où le gazon ou la terre ont été enlevés. Ne font pas partie d'un bunker :

  • Une lèvre, un mur ou une face, en lisière de la zone préparée, constitués de terre, d'herbe, de mottes de gazon empilées ou de matériaux artificiels,
  • La terre ou tout élément naturel qui pousse ou est fixé à l'intérieur de la lisière de la zone préparée (par ex. de l'herbe, des buissons ou des arbres),
  • Du sable qui a débordé ou qui se trouve à l'extérieur de la lisière de la zone préparée, et
  • Toutes les autres zones de sable sur le parcours qui ne sont pas à l'intérieur de la lisière d'une zone préparée (comme les déserts et autres zones de sable naturelles ou des zones parfois appelées "waste areas").
Green

La zone sur le trou que vous jouez qui est spécialement préparée pour le putting, ou que le Comité a définie comme étant le green (par ex. lorsqu'un green temporaire est utilisé).

Zones du parcours

Les cinq zones spécifiquement définies qui constituent le parcours : (1) la zone générale, (2) la zone de départ d'où vous devez jouer en commençant le trou que vous jouez, (3) toutes les zones à pénalité, (4) tous les bunkers, et (5) le green du trou que vous jouez.

Détritus

Tout élément naturel non attaché tel que :

  • Les pierres, herbes coupées, feuilles, branches et bâtons,
  • Les animaux morts et déchets d'animaux,
  • Les vers, insectes et animaux semblables qui peuvent être enlevés aisément, ainsi que les monticules ou les toiles qu'ils construisent (comme les rejets de vers et les fourmilières), et
  • Les mottes de terre compacte (y compris les carottes d'aération).

De tels éléments naturels ne sont pas détachés si :

  • ils poussent ou sont attachés
  • Ils sont solidement enfoncés dans le sol (c'est-à-dire qu'ils ne peuvent pas être enlevés aisément), ou
  • ils adhèrent à la balle

Cas spéciaux :

  • Le sable et la terre meuble ne sont pas des détritus.
  • La rosée, le givre et l'eau ne sont pas des détritus.
  • La neige et la glace naturelle (autre que le givre) sont à votre choix soit des détritus, soit, quand elles sont sur le sol, de l'eau temporaire.
  • Les toiles d'araignées sont des détritus même si elles sont attachées à un autre élément.
Obstruction amovible

Une obstruction qui peut être déplacée avec un effort raisonnable et sans endommager l'obstruction ou le parcours.

Si une partie d'une obstruction inamovible ou d'un élément partie intégrante (par ex. un portail ou une porte ou une partie d'un câble attaché) répond à ces deux critères, cette partie est traitée comme une obstruction amovibleMais ceci ne s'applique pas si la partie mobile d'une obstruction inamovible ou d'un élément partie intégrante n'est pas destinée à être déplacée (par ex. une pierre détachée qui fait partie d'un mur de pierre).

Condition anormale du parcours

Un trou d'animal, un terrain en réparation, une obstruction inamovible, ou de l'eau temporaire

Trou d'animal

Tout trou creusé dans le sol par un animal, sauf lorsque le trou a été creusé par des animaux qui sont également définis comme des détritus (tels que les vers ou les insectes).

Le terme trou d'animal inclut :

  • Le matériau que l'animal a extrait du trou,
  • Toute piste ou trace marquée conduisant au trou, et
  • Toute zone sur la surface du sol soulevée ou altérée du fait du creusement du trou par l'animal sous le sol.
Terrain en réparation

Toute partie du parcours que le Comité définit comme étant terrain en réparation (soit en le marquant ou de toute autre façon).

Le terrain en réparation inclut également les choses suivantes même si le Comité ne les définit pas comme tel :

  • Tout trou fait par le Comité ou le personnel d'entretien :
    • En préparant le parcours (par ex. un trou d'où un piquet a été enlevé ou un trou sur un green utilisé pour un autre trou, comme dans le cas d'un green double), ou
    • En entretenant le parcours (par ex. un trou fait en enlevant du gazon ou une souche d'arbre, en posant des canalisations, mais à l'exclusion des trous d'aération).
    • Du gazon coupé, des feuilles et tout autre matériau empilé pour être enlevés ultérieurement. Mais :
      • Tous les matériaux naturels qui sont empilés pour être enlevés, sont également des détritus, et
      • Tous les matériaux laissés sur le parcours et qui ne sont pas destinés à être enlevés, ne sont pas terrain en réparation, sauf si le Comité les a définis comme tel.
    • Tout habitat animal (comme un nid d'un oiseau) qui se trouve si près de votre balle que votre coup ou votre stance pourraient l'endommager, sauf lorsque l'habitat a été créé par des animaux définis comme des détritus (par ex. les vers ou les insectes)

    La lisière du terrain en réparation devrait être définie par des piquets ou des lignes :

    • Piquets : lorsqu'elle est définie par des piquets, la lisière du terrain en réparation est définie par la ligne reliant les points à l'extérieur des piquets au niveau du sol, et les piquets sont à l'intérieur du terrain en réparation.
    • Lignes : lorsqu'elle est définie par une ligne de peinture sur le sol, la lisière du terrain en réparation est le bord extérieur de la ligne, et la ligne elle-même est dans le terrain en réparation.
    Obstruction inamovible

    Toute obstruction qui ne peut pas être déplacée sans effort déraisonnable ou sans endommager l'obstruction ou le parcours, et sinon qui ne correspond pas à la définition d'une obstruction amovible.

    Eau temporaire

    Toute accumulation temporaire d'eau à la surface du sol (comme des flaques provenant de la pluie ou d'irrigation ou d'un débordement d'une étendue d'eau) qui n'est pas dans une zone à pénalité, et qui est visible avant que vous ne preniez votre stance ou après que vous l'avez pris (sans appuyer excessivement avec vos pieds).

    Il ne suffit pas que le sol soit simplement humide, boueux ou mou, ou que l'eau soit momentanément visible lorsque vous marchez sur le sol ; une accumulation d'eau doit rester présente soit avant, soit après que vous avez pris votre stance.

    Cas spéciaux :

    • La rosée et le givre ne sont pas de l'eau temporaire.
    • La neige et la glace naturelle (autre que le givre) sont, à votre choix, soit des détritus, soit, lorsqu'elles sont sur le sol, de l'eau temporaire.
    • La glace manufacturée est une obstruction.
    Elément de limites

    Objets artificiels définissant ou indiquant les hors limites, tels que les murs, les clôtures, les piquets et les palissades, pour lesquels un dégagement gratuit n'est pas autorisé.

    Ceci inclut toute base et tout poteau d'une clôture de limites, mais n'inclut pas les renforts inclinés ou les haubans fixés à un mur ou une clôture, ou toute marche, tout pont ou toute construction similaire utilisés pour franchir le mur ou la clôture.

    Les éléments de limites sont considérés comme inamovibles même s'ils sont amovibles ou si une de leurs parties est amovible (voir Règle 8.1a).

    Les éléments de limites ne sont ni des obstructions, ni des éléments partie intégrante

    Elément partie intégrante

    Un objet artificiel défini par le Comité comme faisant partie du challenge proposé en jouant le parcours et pour lequel un dégagement gratuit n'est pas autorisé.

    Les éléments artificiels définis par le Comité comme éléments partie intégrante sont considérés comme inamovibles (voir Règle 8.1a). Mais si une partie d'un élément partie intégrante (comme un portail ou une porte ou une partie d'un câble attaché) répond à la définition d'une obstruction amovible, cette partie est traitée comme une obstruction amovible.

    Les éléments partie intégrante ne sont ni des obstructions, ni des éléments de limites.

    Zone de jeu interdit

    Une partie du parcours où le Comité a interdit le jeu. Une zone de jeu interdit doit être définie comme une partie soit d'une condition anormale du parcours, soit d'une zone à pénalité

    Parcours

    Toute la zone de jeu à l'intérieur de la lisière des limites fixées par le Comité. La lisière des limites s'étend à la fois vers le haut au-dessus du sol et vers le bas au-dessous du sol.

    Zone de jeu interdit

    Une partie du parcours où le Comité a interdit le jeu. Une zone de jeu interdit doit être définie comme une partie soit d'une condition anormale du parcours, soit d'une zone à pénalité

    Zone de jeu interdit

    Une partie du parcours où le Comité a interdit le jeu. Une zone de jeu interdit doit être définie comme une partie soit d'une condition anormale du parcours, soit d'une zone à pénalité